AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Un long dimanche de fiançailles

AuteurMessage
haley scott28

avatar



• Icon By • : © Jocker)


MessageSujet: Un long dimanche de fiançailles   Mar 26 Fév - 16:52





En 1919, Mathilde a 19 ans. Deux ans plus tot, son fiancé Manech est parti sur le front de la Somme.
Comme des milliers d'autres, il est" mort au champ d'honneur".
C'est écrit noir sur blanc sur le rapport officiel. POurtant, Mathilde refuse d'admettre cette évidence.
Si Manech était mort, Mathilde le saurait.
Elle se raccroche à son intuition comme au dernier fil ténu qui la relierait encore à a son amant.
Un ancien sergent à beau lui raconter que Manech est mort sur le No man's land d'une tranchée nommée Bingo Crépuscule, en compagnie de 4 autres condamnés a mort pour mutilation volontaire, rien n'y fait....

Le chemin est plein d'embuches, ça n'effraie pas Mathilde.
Tout parait surmontable à qui veut défier la fatalité....




-Fiche technique:


Titre original : Un long dimanche de fiançailles
Titre anglais : A Very Long Engagement
Réalisation : Jean-Pierre Jeunet
Scénario : Guillaume Laurant et Jean-Pierre Jeunet d'après Sébastien Japrisot
Directeur de la photographie : Bruno Delbonnel
Musique : Angelo Badalamenti
Production : 2003 Productions, Warner Bros France, Tapioca Films, TF1 films productions
Pays : États-Unis
Budget : 56,6 millions de $
Distribution : Warner Bros
Durée : 134 minutes
Dates de sortie :
France, Belgique, Suisse : 27 octobre 2004
États-Unis : 26 novembre 2004

- Box-office:


Pays Box-office Nbre de sem. Classement TLT[1] Date
Box-office Mondial 70.115.868 $ - - Total
Box-office États-Unis/ Canada 6.524.389 $ - 3.520e Total
Box-office Belgique 246.543 entrées - - Total
Box-office France 4.413.839 entrées - - Total
Box-office Suisse 129.829 entrées - - Total



-Distribution :


Audrey Tautou : Mathilde
Gaspard Ulliel : Manech
Dominique Pinon : Sylvain
Clovis Cornillac : Benoît Notre-Dame, alias Cet Homme
Jérôme Kircher : Bastoche
Chantal Neuwirth : Bénédicte
Albert Dupontel : Célestin Poux
Denis Lavant : Six-Sous
Jean-Pierre Becker : Esperanza
Dominique Bettenfeld : Ange Bassignano
Jean-Pierre Darroussin : Caporal Benjamin Gordes, alias Biscotte
Marion Cotillard : Tina Lombardi
André Dussollier : Pierre-Marie Rouvières
Ticky Holgado : Germain Pire
Jodie Foster : Élodie Gordes
Julie Depardieu : Véronique Passavant
Bouli Lanners : le caporal Chardolot
Jean-Paul Rouve : le facteur

-Anecdotes:


Le film est adapté d'un roman éponyme de Sébastien Japrisot dont les droits constituent la participation minoritaire du studio hollywoodien Warner aux côtés de TF1, Canal +, Tapioca (la société de production de Jean-Pierre Jeunet) et la nouvelle société 2003 Production. Bien que la majorité des acteurs soient français et l'ensemble des scènes tournées en France, cette coproduction a été jugée étrangère le 26 novembre 2004 en raison de la forte participation de la société américaine Warner Bros. Pictures aux frais de production, ce qui lui a fait perdre le droit à une future subvention du centre national de la cinématographie. Le film participera néanmoins aux César du cinéma dans la catégorie générale. Avec un coût de 45 millions d'euros c'est l'un des films "français" les plus coûteux qui ait jamais été produit.
Dans l'une des scènes du film, on voit l'un des soldats condamnés à mort, tenter de se rendre aux Allemands en criant « Ne me tuez pas ! Je suis Corse, pas Français ! ». Une polémique s'en est suivie en Corse, d'autant plus que le personnage était veule, lâche et sournois. À l'origine, le soldat devait être marseillais, mais le réalisateur a choisi d'en faire un Corse parce qu'il, explique-t-il, voulait à tout prix filmer la beauté de l'île (et non créer une polémique).
On retrouve dans ce film de nombreuses sources d'inspiration, la couleur sépia de l'image évoque l'atmosphère des albums de bande dessinée de Jacques Tardi, certaines scènes font allusion au facteur de Jour de fête de Jacques Tati, et la bande sonore rappelle le thème du film Les Sentiers de la gloire.
Le Conseil d'État a finalement décidé que le film était bel et bien américain, et qu'il n'aurait pas de double nationalité, ceci malgré le fait que la réalisation soit française, et le casting à plus de 98 % français. Le producteur délégué du film étant largement contrôlé par la firme Warner, le film n'a donc pu être éligible à une subvention de 8 millions d'euros du CNC.[2]
Le making of du film (Une année au Front, 74min) a obtenu le Prix du Jury au Festival de Making-of en 2006.
Certaines scènes ont été tournées au hangar Y de Meudon.

- Critiques:


Le film s'attache à décrire la guerre avec précision. Au contraire, la vie en Bretagne est représentée de façon anachronique et fantaisiste :

l'héroïne vit dans une petite maison face à la mer, une vraie maison de cartes postales : petites fleurs, gravillon devant la porte, petites fenêtres à l'étage, etc. Seuls les pauvres avaient des maisons face à la mer. Dès qu'une famille avait les moyens, elle cherchait à s'abriter du vent et des intempéries. Or visiblement l'héroïne est riche (elle a une voiture, elle voyage à Paris, etc.)
la maison, au bout du monde, a le téléphone. C'est complètement irréaliste.
la maison est petite, mais a un escalier intérieur, alors que les accès dans les maisons de campagne se faisaient habituellement par l'extérieur pour préserver l'espace intérieur.
la femme qui s'occupe de l'héroïne est habillée comme une paysanne des environs de Paris, elle n'a rien des vêtements d'une Bretonne de l'époque. Notamment elle ne porte pas de coiffe à l'extérieur de sa maison, ce qui était un signe d'irrespect total ou de prostitution.
dans le film, les paysans bretons maîtrisent parfaitement le français, ce qui est impossible, même s'ils vivent dans la partie gallo de la Bretagne : à cette époque, les enfants des paysans commençaient à apprendre le français à l'école, et leurs parents ne l'ont jamais vraiment appris, ils ne parlaient que breton ou gallo. Les personnages n'ont même pas d'accent, alors que le Corse et la personne qui vit dans le sud-ouest parlent avec leur accent.
ils lisent « le journal de Morlaix » mais vont « en ville » à Quimper : vu la distance pour l'époque, un même journal ne pouvait pas être distribué dans ces deux zones aux deux bouts du département du Finistère.
venant de Paris, l'héroïne descend du train à Rennes et continue en voiture : le train allait plus loin que Rennes et la circulation par voie ferrée était plus rapide que la voiture (exception faite des trajets en centre Bretagne, mais dans le film, l'habitation est en bord de mer).
le fiancé s'appelle d'un nom improbable, Manech Langonnet, pour trois raisons :
Langonnet est le nom d'une ville du Morbihan, mais un nom de famille rarissime.
Le prénom Manech n'existe pas en breton.
Même s'il existait, le prénom est impossible, l'administration française de l'époque interdisant de nommer les enfants avec des prénoms « locaux ». On s'appelait « François » à l'état-civil et « Fañch » (ou une autre forme bretonne de François) pour l'entourage.
Le film a été également retiré des salles de cinéma en Corse dont celles de Propriano suite à des nombreuses critiques à l'égard d'une phrase choc prononcée par un des personnages, Ange Bassignano : "je ne suis pas Français je suis Corse moi". Il s'avère que le personnage du roman de Sébastien Japrisot est marseillais et non Corse. De plus, beaucoup de Corses se sont portés volontaires pour servir dans l'armée française durant la Première Guerre mondiale, cette phrase porterait ainsi préjudice à leur mémoire.

Il semblerait, malgré tout, que les lieux changés entre le livre et le film (Aquitaine dans le livre, Bretagne dans le film) soient un clin d'œil fait par le réalisateur. En effet, Sébastien Japrisot ayant participé au tournage, il n'aurait pas laissé faire un tel changement si cela avait été important.

[i][u]


Je suis raide dingue de ce film magnifique et bouleversant, toout pleins d'espoir ...
Quand on aime, on peut tout faire meme croire a l'impossible. I love you I love you I love you I love you
En plus, la musique vaut le coup GRAVE!!!!!!! I love you I love you I love you I love you
Nous n'avons rien a envier aux films américains grace a ce film COCORICO!!!!!!

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18369524&cfilm=48349.html

Regardez la premiere vidéo, c'est celle de la bande-annonce, je pense que ça va vous faire frémir!


http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=82057.html
TROP BEAU GOSSE!! drunken



Merci marie Very Happy

→ Membre en OR de la semaine du 09/07 au 16/07/2011 et du 18/08 au 25/08/2012
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://design-style.forumpro.fr
Admin

avatar




MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Mar 26 Fév - 18:59

j'adore ce film il est magnifique vraiment!!!! c'est l'une des plus belle histoire d'amour que jai jamais vue<3
Revenir en haut Aller en bas
haley scott28

avatar



• Icon By • : © Jocker)


MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Mer 27 Fév - 16:13

ah ouais mais grave, l'espoir qu'elle a en elle, pfiou!!
et cette musique, ça me fait grave vibrer!

regardez le ça vaut le coup!



Merci marie Very Happy

→ Membre en OR de la semaine du 09/07 au 16/07/2011 et du 18/08 au 25/08/2012
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://design-style.forumpro.fr
Invité





MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Mer 27 Fév - 18:45

Oui trés beau film!!Tout a fait d'accord avec toi cetet espoir qu'elel a!C'est bouleversant!!Magnifique film!
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar




MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Mer 27 Fév - 21:54

j'ai chez moi mais faut que le revois encore une fois ca fait longtemps
Revenir en haut Aller en bas
haley scott28

avatar



• Icon By • : © Jocker)


MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Jeu 28 Fév - 16:39

je l'ai la et ça fait 4 fois que je le regarde je m'en lasse pas!



Merci marie Very Happy

→ Membre en OR de la semaine du 09/07 au 16/07/2011 et du 18/08 au 25/08/2012
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://design-style.forumpro.fr
Gavin.

avatar
art debutant




MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Dim 15 Juin - 14:17

jlai regarder ouè c sympa !!^^
Revenir en haut Aller en bas
*Amandine*

avatar
art debutant




MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Lun 30 Juin - 11:03

Je ne l'ai jamais vu mais tout le monde dit qu'il est magnifique !! je vais peut être m'y mettre alors ! Wink


Et la chenille ne transforma en papillon


Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Lun 30 Juin - 11:04

Oui c'est un très bon film ^^
Je te le conseil =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Jeu 10 Juil - 12:10

Oui c'est une très belle histoire, magnifiquement bien joué...
Le film est un peu long parfois mais bon. La fin est peut être un peu courte, j'aurais aimé en voir plus. Mais sinon c'est un des plus grand films du cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
Invité





MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Sam 9 Mai - 17:53

Très beau film
Revenir en haut Aller en bas
Neffy

avatar




MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   Dim 4 Oct - 23:02

Un film vraiment magnifique! Audrey Tautou toujours aussi belle et touchante
J'ai beaucoup apprecié


Celui dont la pensée ne va pas loin verra ses ennuis de près.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un long dimanche de fiançailles   

Revenir en haut Aller en bas

Un long dimanche de fiançailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bague de fiançailles : traditions et coutumes
» La plus belle bague de fiançailles du 5 avril au 26 avril 2013
» Jodie Foster
» CHAUMET - collection frissons - photos
» mon mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
?/!Design-Style!\? ::  :: Médiatheque :: Cinéma-